Pyrénées : Des déambulations d'ours captées par les caméras de passionnés en Ariège

BIODIVERSITE Deux amis ont installé des caméras dans les Pyrénées, espérant qu’elles se déclenchent lors du passage des ours… Et ça a plutôt bien marché

Béatrice Colin

— 

Les caméras installés par deux amis en Ariège ont pu filmer de très près des ours en balade.
Les caméras installés par deux amis en Ariège ont pu filmer de très près des ours en balade. — N. Moreno / A . Vaillant

C’est l’histoire de deux passionnés de montagne, qui ont décidé un jour de mettre à profit leurs connaissances de la faune et la flore des Pyrénées pour mener un projet un peu inédit avec leurs garçons. Après plusieurs mois de préparation, Antoine Vaillant et Nicolas Moreno ont installé huit caméras pour capturer des images d'ours.

« Nous avons étudié la topographie, le rapport annuel sur l’ours brun dans les Pyrénées et les endroits de passage. Nous avons posé huit caméras début septembre et les avons récupérées début octobre. Et là, nous avons eu la surprise », raconte Antoine Vaillant qui travaille dans l’animation culturelle scientifique à Toulouse.

Antoine Vaillant et Nicolas Moreno ont pu capter grâce à leurs caméras la présence de plusieurs ours.
Antoine Vaillant et Nicolas Moreno ont pu capter grâce à leurs caméras la présence de plusieurs ours. - Antoine Vaillant

A plusieurs reprises, cinq des caméras ont pu capter les allées et venues d'ours, très à l’aise avec la caméra, au point qu’on peut entendre leur souffle rauque et voir la pupille de leurs yeux sur les vidéos.

Objectif pédagogique

« Il y a beaucoup d’humanité, pour nous, cela engage à la réflexion. Notre objectif était pédagogique pour nos garçons, pour les reconnecter à la nature dans ce monde hyperconnecté. Nous voulions aussi montrer que l’ours fait parti de l’identité pyrénéenne, qu’il est un symbole de la biodiversité et qu’une cohabitation est possible », poursuit le défenseur du plantigrade.

Des vidéos qu’ils ont envoyées au réseau « ours brun » qui fédère des bénévoles qui réalisent des relevés sur le terrain, au même titre que les agents de l’Office de la biodiversité.