Vaucluse : Des associations déposent un recours contre les tirs de loups dans le Ventoux

ANIMAUX Le tir de prélèvement de deux loups dans le Vaucluse a été autorisé par le préfet, mais provoque la colère de deux associations qui contestent cette décision en justice

Mathilde Ceilles

— 

Un loup gris en France en 2015.
Un loup gris en France en 2015. — RAYMOND ROIG / AFP

La ligue de protection des oiseaux Paca et la Ferus​, une association de protection du loup, annoncent dans un communiqué de presse leur intention de déposer un recours devant le tribunal ​administratif de Nîmes contre les tirs de prélèvement du loup dans le Ventoux.

Dans un arrêté pris le 28 septembre dernier, et modifié le 30 septembre, le préfet du Vaucluse autorise l’abattage de deux loups, « loin des troupeaux et hors action de prédation », écrivent les deux associations dans ce communiqué. « Pourquoi une telle décision alors que dans les autres départements, davantage concernés par la présence et la prédation du loup, ce genre d’autorisation est devenu rarissime ? », s’interrogent-elles.