Pyrénées : Les crottes sont formelles, un nouveau loup a bien rôdé dans les montagnes de l’Ariège

VISITEUR Il s’agit d’un mâle, jamais répertorié, dont le passage remonte au mois de février à Mérens-les-Vals

H.M.

— 

Un loup gris en France en 2015.
Un loup gris en France en 2015. — RAYMOND ROIG / AFP

La suspicion était forte, elle vient de se transformer en certitude. L’animal observé le 19 février 2020 sur la commune ariégeoise de Mérens-les-Vals, à la frontière avec l’Andorre, était bien un loup.

La préfecture​ indique ce jeudi que « l’analyse génétique de deux échantillons d’urine et d’un échantillon de fèces » confirme l’observation faite cet hiver par un membre du réseau de suivi du loup.

Inconnu au bataillon

Le « visiteur » est un loup mâle « de lignée italo-alpine » mais il « n’a pas été répertorié dans la base de données l’espèce ».

L'accident s'est produit à Mérens-les-Vals, en Haute-Ariège.
L'accident s'est produit à Mérens-les-Vals, en Haute-Ariège. - Maps4News

Il s’agit du deuxième passage authentifié d’un loup en Ariège. Le premier cas est apparu le 27 mars 2019 dans le secteur du Razès, une zone située plus au nord, à la frontière avec l’Aude. 

Les spécialistes de l’Office français de la biodiversité s’attendaient à détecter un jour ou l’autre la présence d’un loup dans cette zone, et ils y avaient placé des appareils photographiques.

Les éleveurs ariégeois, déjà très remontés contre la présence de l’ours dans leurs montagnes, vont devoir redoubler de vigilance.