Marseille : Les orages provoquent une inondation impressionnante à la Timone

INTEMPERIES Les orages qui se sont abattus dans le sud de la France en début de semaine ont provoqué une importante inondation à l’hôpital de la Timone

Mathilde Ceilles

— 

A l'hôpital de La Timone, à Marseille. (archives)
A l'hôpital de La Timone, à Marseille. (archives) — CHRISTOPHE SIMON / AFP

La vidéo impressionnante fait le tour des réseaux sociaux. Sur les images, des trombes d’eau tombent du toit, et les couloirs de l'hôpital de la Timone à Marseille sont totalement inondés​, en plein pic d’activité de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) liée à l’épidémie de coronavirus.

Contactée, l’AP-HM confirme avoir fait face ce mardi à « un débordement des collecteurs d’eau de pluie du réseau d’évacuation ». « L’eau créant une charge trop importante au regard du diamètre des collecteurs s’est alors écoulée au niveau des jointures, ajoute l’AP-HM. Elle s’est répandue sur le sol de deux pièces situées au sein du service du Pr Tsimaratos au 16ème étage de l’hôpital de la Timone – Enfants. Ces deux pièces n’accueillent pas de patient, mais sont destinées à une activité tertiaire, il s’agit en effet de deux bureaux médicaux. Gorgées d’eau, trois dalles du faux plafond sont tombées et l’eau est montée jusqu’à 40 cm dans ces pièces. »

Selon l’AP-HM, « aucun blessé n’a été à déplorer » et « aucune chambre de patient du service d’hospitalisation ou d’autres salles de l’étage n’ont été endommagées ». Et d’affirmer : « Le remplacement des faux plafonds consécutif à ces dégâts sera opéré dès demain dans les bureaux médicaux, mais également au 15ème étage (salle d’endoscopie située juste en dessous) où des infiltrations ont été également constatées. ». L’AP-HM est régulièrement frappée par des polémiques sur la vétusté de ces locaux, qui a valu notamment la mise en œuvre récente d’un plan de modernisation.