Indonésie : Deux bébés rhinocéros de Java, espèce en voie d’extinction, repérés dans un parc indonésien

BONNE NOUVELLE Les rhinocéros de Java ne se comptent plus qu’au nombre de 72 (enfin 74 maintenant)

J.-L.D. avec AFP

— 

Ne sont-ils pas trop mignon ces rhinocéros de Java ? (Spoiler : Oui !)
Ne sont-ils pas trop mignon ces rhinocéros de Java ? (Spoiler : Oui !) — AP/SIPA

Alerte rouge, ceci n’est pas un exercice mais 2020 a (enfin !) accouché d’une bonne nouvelle ! Et même plutôt de deux, puisque ce sont deux bébés rhinocéros de Java, espèce très rare en voie d’extinction, ont été repérés dans un parc naturel en Indonésie, redonnant un peu d’espoir pour l’avenir d’un des mammifères les plus menacés au monde.

Les bébés rhinocéros – une femelle appelée Helen et un mâle appelé Luther – ont été aperçus dans des vidéos filmées par une centaine de caméras dissimulées à travers le parc national Ujung Kulon entre mars et août, ont annoncé les autorités dimanche dans un communiqué. Situé à l’extrémité ouest de l’île de Java, dans la province de Banten, Ujung Kulon est le dernier habitat naturel préservé des rhinocéros de Java.

5.100 hectares, 74 survivants

Après des années de déclin de la population, la naissance de ces deux petits porte la population totale de l’espèce à 74 individus. Leur sanctuaire s’étend sur quelque 5.100 hectares de forêt tropicale luxuriante et de rivières d’eau douce.

Le gouvernement indonésien avait passé au peigne fin d’autres régions des îles de Java etSumatra pour transporter dans ce sanctuaire les rhinocéros menacés par l’éruption du Krakatoa, un volcan très actif situé non loin.

Un nouvel espoir

« Ces naissances donnent beaucoup d’espoir pour la perpétuation de l’espèce très menacée qu’est le rhinocéros de Java », a déclaré Wiratno, un haut responsable du ministère de l’Environnement. Le rhinocéros de Java a de larges plis de peau faisant penser à une armure.

Se comptant autrefois par milliers à travers toute l’Asie du Sud, jusqu’en Inde et en Chine, ils ont été décimés par le braconnage et l’invasion de leurs zones de peuplement par les êtres humains.