Apple va installer au Danemark deux des plus grandes éoliennes au monde

Transition énergétique Les deux structures vont alimenter un data center qui héberge de nombreux services pour les utilisateurs européens

20 Minutes avec agence

— 

Une éolienne.
Une éolienne. — Daina Le Lardic / Isopix/SIPA

Apple s’est donné dix ans pour parvenir à la neutralité carbone totale pour sa chaîne d’approvisionnement et ses produits. Le géant a du pain sur la planche mais ne manque pas de solutions.

Ainsi, la firme a annoncé ce jeudi dans un communiqué qu’elle allait implanter un parc éolien au Danemark, à côté de la ville d’Esbjerg, sur les rives de la mer du Nord, relaie BFMTV. Apple va y installer deux des plus grosses machines à produire de l’énergie à partir du vent qui puissent exister au monde.

Deux cents mètres de haut

Avec ces éoliennes, qui atteindront 200 mètres de hauteur, l’objectif est d’alimenter son data center danois de Viborg. Le bâtiment, qui s’étend sur 45.000 mètres carrés, est le nœud de nombreux services d’Apple en Europe. Il sert au stockage des données en cloud pour les services Apple Music, iMessage, mais également l’App Store, précise BFMTV.

A terme, ce sont 62 gigawattheures d’électricité par an qui seront produits par ce parc éolien. Une consommation comparable à celles de 20.000 foyers par an, précise Apple. Une trop grosse quantité pour le data center, tournant actuellement avec de l’électricité provenant d’un parc solaire, que le géant américain a construit spécialement. L’excédent de production rejoindra donc le réseau électrique danois.

Un record à 260 mètres

Si ces deux engins font partie des plus gros spécimens, le record est détenu par une éolienne mesurant 260 mètres. Fabriquée en France, mais installée à Rotterdam (Pays-Bas), elle est capable de générer à elle seule 67 gigawattheures par an, détaille la chaîne d’information.

Les deux éoliennes d’Apple devraient fonctionner à partir de la fin d’année 2020. D’autres projets autour des énergies renouvelables vont voir le jour en Belgique, en Suisse ou aux Pays-Bas, selon Numerama. Il est probable qu’Apple parvienne à rendre ses iPhone neutres au niveau de leur impact sur le climat, comme il l’a promis, d’ici à 2030. De quoi se démarquer de ses concurrents.