Belgique : Des otaries tractant des enfants dans l’eau, les pratiques d’un parc animalier dénoncées

BIEN-ÊTRE ANIMAL Le directeur du parc invite les gens à s’inquiéter pour les baleines à travers le monde plutôt que pour ses otaries, qui ne seraient pas maltraitées selon lui

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: des otaries à fourrure d'Afrique du Sud.
Illustration: des otaries à fourrure d'Afrique du Sud. — Dan Callister/REX/REX/SIPA

Une attraction du parc animalier Mont Mosan, situé en Belgique, est pointée du doigt sur les réseaux sociaux. Des images ont été diffusées le 7 août dernier par le collectif « C’est assez », qui défend le bien-être animal.

Sur la vidéo, on voit des enfants installés dans une petite barque, tractés par une otarie. Une séquence partagée plus de 500.000 fois sur les réseaux sociaux et qui a suscité de nombreux commentaires indignés, rapporte le HuffPost

Les animaux « ne sont pas maltraités », assure le directeur

La polémique a pris une telle ampleur que Jean-Marc Vanberg, le directeur du parc animalier, s’est exprimé sur le sujet. « Je pense que les gens devraient davantage faire attention aux massacres de pauvres baleines qui ont toujours cours dans certains endroits du monde au lieu s’occuper d’un petit parc où les animaux ne sont pas maltraités », a-t-il déclaré au site belge 7 sur 7.

Le parc animalier avait déjà été la cible d’accusation de maltraitance concernant les otaries mais aussi les phoques. L’association anti-zoo ASBL Wolf Eyes, qui avait porté plainte, considérait que le parc avait rendu les mammifères marins aveugles en mettant trop de chlore dans les bassins. Le directeur avait là encore pris la parole pour réfuter ces accusations.