Canicule : Des chutes de pierres rendent dangereuses les ascensions du Mont-Blanc

MONTAGNE La préfecture de Haute-Savoie a alerté sur les risques particulièrement importants à l’Aiguille du Goûter

20 Minutes avec AFP

— 

Le massif du Mont-Blanc, le 29 juillet 2020.
Le massif du Mont-Blanc, le 29 juillet 2020. — SOPA Images / SIPA/SIPA

Avec la canicule, les randonnées en montagne deviennent plus dangereuses. La préfecture de Haute-Savoie a ainsi invité lundi soir les alpinistes qui souhaitent gravir le Mont-Blanc à reporter leur ascension en raison des chutes de pierres qui s’intensifient sur l’itinéraire classique menant à son sommet.

Trois sauvetages déjà effectués

Selon les autorités, les chutes de pierre à l’Aiguille du Goûter ont été « particulièrement importantes et régulières » ce lundi « en raison de l’épisode caniculaire ». Au total, trois sauvetages y ont été engagés par le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix pour des alpinistes victimes des pierres. Ils souffrent de blessures légères et ont été hélitreuillés vers le centre hospitalier de Chamonix.

Pour justifier sa décision, la préfecture a précisé que « les remontées d’informations de terrain réalisées auprès des différents acteurs de la montagne – gardiens de refuges de la voie normale, Compagnie des guides de Chamonix, Compagnie des guides de Saint-Gervais, Chamoniarde, vont dans le même sens ». Elle a par ailleurs rappelé que les températures ne devraient pas baisser « de manière significative » dans la région « avant jeudi ».