Sécheresse : La Bourgogne Franche-Comté met en place des restrictions d’eau

CHALEUR Six départements sont concernés par la mesure : le Territoire de Belfort, la Saône-et-Loire, la Côte-d’Or, l’Yonne, le Doubs et la Haute-Saône

20 Minutes avec AFP

— 

Des craquelures de dessiccation en France (illustration).
Des craquelures de dessiccation en France (illustration). — KONRAD K./SIPA

Alors que la canicule arrive ce jeudi en France, la région Bourgogne Franche-Comté est déjà touchée par la sécheresse. Le Territoire de Belfort a ainsi pris mercredi des mesures de restriction de l’usage de l’eau. Le département ne fait ainsi que suivre la Saône-et-Loire, la Côte-d’Or, l’Yonne, le Doubs et la Haute-Saône, qui souffrent des températures élevées et de « faibles épisodes de pluie » qui entraînent la baisse du niveau des cours d’eau et l’assèchement des sols, selon leurs préfectures.

La Saône-et-Loire et la Côte-d’Or en situation de crise

En Territoire de Belfort, la mesure a été prise « pour une durée de deux mois ». Particulièrement touchés par la sécheresse, plusieurs secteurs de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or ont été déclarés en situation de « crise » par leur préfecture respective. Seuls les usages domestiques sont ainsi autorisés dans ces secteurs, notamment ceux prioritaires répondant à la santé, la salubrité publique, la Sécurité civile et l’alimentation en eau potable de la population.

« La sécheresse perdure sur l’ensemble du département, avec une dégradation notamment dans le Morvan », a indiqué la préfecture de Saône-et-Loire. Depuis le début de l’année, « il manque l’équivalent d’un mois de pluie » sur l’ouest de la Haute-Saône, précise la préfecture qui a pris lundi un arrêt de restriction d’eau « pour préserver [les] ressources en eau et prévenir toute pénurie ». La fin de semaine qui s’annonce très chaude ne devrait rien arranger.