VIDEO. Pacifique : A la découverte des acanthasters, dévoreuses de coraux

PLONGEE Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille une vidéo réalisée par son partenaire Brut

B.D.

— 

Illustration: Une acanthaster se nourrit de corail.
Illustration: Une acanthaster se nourrit de corail. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

C’est l’un des fléaux auxquels sont confrontés les coraux : l’acanthaster, étoile de mer reconnaissable à ses très nombreux bras hérissés d’épines vénéneuses. Présente naturellement, elle est cependant nuisible quand de trop nombreux individus sont présents. Ils se fixent en effet sur le corail, et en dévorent les polypes, ne laissant derrière eux que le squelette… et la désolation.

Malheureusement, les experts ne connaissent pas la cause de l’explosion du nombre d’acanthasters dans une zone. L’une des hypothèses est le réchauffement des eaux, comme l’a expliqué Pascal Dumas, chercheur écologie récifale à l’IRD, à notre partenaire Brut lors d’une plongée au large de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.