Météo : Le premier semestre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en France

CHALEUR La température moyenne nationale a été de 12,5 °C

20 Minutes avec AFP

— 

Durant la vague de chaleur en France, le 25 juin 2020.
Durant la vague de chaleur en France, le 25 juin 2020. — NICOLAS MESSYASZ

Un nouveau record pour le thermomètre. Le premier semestre de l’année 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en France, indique Météo-France ce mardi. La température moyenne nationale a été de 12,5 °C sur cette période.

Cette moyenne devance très légèrement celle du premier semestre de l’année 2007 (12,4 °C) et le premier semestre 2014 (12,1 °C). « L’anomalie de température moyenne pour cette première moitié d’année est de +1,8 °C », indique l’organisme sur son site.

Toujours selon Météo-France, les mois de janvier, février et avril ont connu les anomalies de températures les plus fortes. Notamment février, qui a été particulièrement doux avec une anomalie de +3,6 °C. A contrario, juin n’a rien eu de remarquable, avec une température moyenne proche de la normale.

Le record en Corse

Côté géographie, c’est la partie centrale du pays qui a été la plus affectée par ce réchauffement. Orly et Brive (+2,4 °C), mais aussi Lyon, Chartres et Tours (+ 2,3 °C), Clermont-Ferrand, Poitiers, Laval (+ 2,2 °C) en sont les illustrations. Sachant que le pic a été observé à Alistro, en Corse (15,9 °C de moyenne, + 2,9 °C).