Hérault : Un site pour suivre en direct l'état de la sécheresse partout en France

ENVIRONNEMENT C'est la start-up Imageau qui a lancé cette plate-forme gratuite

Nicolas Bonzom

— 

Un sol sec (illustration)
Un sol sec (illustration) — KONRAD K./SIPA

Y a-t-il un risque de sécheresse près de chez moi ? La plate-forme gratuite Info-secheresse.fr, développée par la start-up héraultaise  Imageau, a pioché dans plus de 100 millions de données gouvernementales en open data pour répondre, le plus précisément possible, à ceux que la question préoccupe.

Sur ce site Internet, les professionnels de l’eau, les agriculteurs, les collectivités, les préfectures et même les citoyens soucieux d’économiser l’eau peuvent retrouver en temps réel, partout en France, l’état de la sécheresse des cours d’eau et des nappes phréatiques, mais aussi les cumuls pluviométriques des six derniers mois.

« Un vrai enjeu citoyen »

« Jusqu’à présent, pour connaître en temps réel l’évolution de la ressource, il fallait consulter et télécharger les informations de plusieurs bases de données : la pluviométrie, l’état quantitatif des cours d’eau et des nappes phréatiques, ce qui était long et fastidieux, explique Olivier Depraz, directeur général de cette jeune entreprise, filiale du groupe Saur depuis 2017, qui emploie 15 salariés à Clapiers. Info-secheresse.fr réunit tout sur une seule et même plateforme. Nous avions d’abord travaillé pour nous simplifier le travail, à nous. Et puis, nous nous sommes dit qu’il y avait un vrai enjeu citoyen à partager cette information, pour que tout le monde puisse y accéder. »

Le site propose de connaître l'état de la sécheresse dans chaque département
Le site propose de connaître l'état de la sécheresse dans chaque département - Capture d'écran Info Sécheresse

Une façon d'« incarner » les arrêtés de sécheresse qui tombent chaque année, et qui peuvent paraître parfois obscurs pour les citoyens. « Si vous vous connectez, et voyez que les cours d’eau et les nappes phréatiques de votre commune sont complètement dans le rouge, et qu’il n’y a pas plu depuis des mois, cela peut, on l’espère, provoquer une prise de conscience, et faire évoluer les comportements », reprend Olivier Depraz.

D’autant plus que « les sécheresses sont amenées à devenir plus fréquentes, plus longues, note Matthieu Baïsset, expert hydrogéologue et directeur technique d’Imageau. Le défi du changement climatique impose de généraliser le partage de l’information et des pratiques durables de gestion et d’exploitation des ressources en eau. »