Seine-Maritime : Le loup suspecté d'avoir mené trois attaques sur des troupeaux de brebis

ANIMAUX Les attaques recensées ont eu lieu trois nuits d’affilée dans le même secteur

20 Minutes avec agence
— 
Un loup. (Illustration)
Un loup. (Illustration) — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Le loup est suspecté d’avoir mené trois attaques sur des troupeaux de brebis le week-end dernier près de Dieppe ( Seine-Maritime). Ce n’est pas la première fois que de tels actes de prédation sont recensés dans ce secteur, rapporte Paris-Normandie.

La première attaque a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Riquier-en-Rivière. Une brebis a été tuée. Puis, les deux nuits suivantes, deux brebis d’un même troupeau ont été attaquées à Douvrend.

Une dizaine d’attaques recensées

Des agents de la direction départementale du territoire et de la mer (DDTM) et de l’Office français de la biodiversité (OFB) sont venus effectuer des constatations. S’il s’agit d’une attaque du loup, les éleveurs victimes seront indemnisés. « On a une multitude d’indices confirmant cette hypothèse (…). L’animal attaque ses proies au cou et lui arrache presque à chaque fois une patte », explique auprès du quotidien régional François Bellouard, le directeur adjoint de la DDTM.

Une dizaine d'autres attaques attribuées au loup ont déjà été enregistrées dans ce secteur depuis la mi-avril. Il s’agirait d’un seul et même animal.