Ours abattu dans les Pyrénées : Manif, randonnée hommage… un appel à la mobilisation après « le meurtre infâme »

EMOTION Après qu’un ours a été abattu dans l’Ariège, des associations de défense des animaux appellent à manifester samedi à Foix et à une « randonnée hommage » dimanche

H.M. avec AFP

— 

Un ours brun. Illustration.
Un ours brun. Illustration. — Whitewolf - Sipa

EDIT du 18/06/20: En raison de «l'état d'urgence sanitaire», la préfecture de l'Ariège a décidé d'interdire cette manifestation.

Ils veulent dénoncer « le meurtre infâme » de l'ours retrouvé abattu en Ariège le 9 juin. Selon un post de l’association anti-chasse à courre Forest Shepherd, plusieurs associations de défense des animaux appellent à manifester le samedi 20 juin sur les contreforts des Pyrénées, devant la préfecture de Foix, plus exactement.

Le rassemblement, prévu en fin de matinée, vise à « manifester [leur] colère contre l’incurie de l’Etat qui depuis maintenant des années baisse les bras, voire pire est complaisant et signe des chèques en blanc au monde de l’élevage ».

Les organisateurs appellent aussi à une « randonnée hommage » dimanche du côté de la station de ski de Guzet.

Généralement, ce sont plutôt les éleveurs anti-ours qui organisent des manifestations dans le massif. Par ailleurs, l’association pro-plantigrade et locale la plus active, Pays de l’Ours, ne s’associe pas à l’appel. « Toutes les initiatives respectueuses sont les bienvenues », souligne toutefois son directeur, Alain Reynes.

La mort de l’ours ariégeois a ravivé les tensions dans les Pyrénées entre les défenseurs des animaux et le monde de l’élevage.

Alors que l’enquête de gendarmerie « suit son cours », l’ONG Sea Shepherd offre une récompense de 30.000 euros pour des informations permettant de faire avancer les investigations. Un « appel à la délation », très mal perçu du côté des bergers.

Une cinquantaine d’ours vivent actuellement dans les Pyrénées, notamment grâce à la réintroduction de plantigrades slovènes, alors qu’ils étaient sur le point de disparaître au début des années 90.