Bouches-du-Rhône : Des rejets en mer enfin aux normes pour l’usine Altéo et ses boues rouges

POLLUTION L’association FNE Paca se félicite de rejets enfin aux normes pour l’usine Altéo de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, après des années de combat

Adrien Max
— 
Des "boues rouges", issues des résidus de bauxite, près de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, le 8 octobre 2010
Des "boues rouges", issues des résidus de bauxite, près de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, le 8 octobre 2010 — Anne-Christine Poujoulat AFP

Une victoire imminente pour les opposants aux boues rouges. La Cour administrative d’appel a prononcé un non-lieu dans le recours de plusieurs associations après la dérogation accordée par le préfet des Bouches-du-Rhône pour les rejets en mer de l'usine Altéo, à Gardanne. Il avait accordé une dérogation de six ans à l’industriel pour respecter les normes environnementales de ces rejets.

« L’industriel a entrepris des travaux, notamment la construction d’une station d’épuration biologique qui lui permettra d’atteindre la norme. Cette station sera mise en route dans un délai de deux mois maximum, après avoir rencontré du retard à cause du confinement. Ce non-lieu vient confirmer la mise en place de ces solutions pour enfin respecter la norme », détaille Pierre Aplincourt, président de France Nature Environnement Paca à 20 Minutes.

Aller plus loin

L’association se félicite de cette avancée, mais reste vigilante. « Nous souhaitons que l’industriel aille plus loin, avec un recyclage interne de ces rejets, sans aller dans la mer », poursuit-il.

L’association veillera également au « respect des exigences définies par les arrêtés préfectoraux pour le site de Mange-Garri afin de limiter les envols de poussières et la pollution des milieux aquatiques par les eaux de ruissellement, et à la poursuite des études de faisabilité pour la réutilisation, sans danger pour les populations, des déchets de fabrication ». L’usine Altéo, récemment placée en redressement judiciaire, cherche actuellement des repreneurs.