Nantes : Une grande centrale solaire sur le toit du centre commercial Atlantis

ENERGIE Plus de 5.000 panneaux vont couvrir le parking silo d’Atlantis pour les besoins de l’hypermarché

Frédéric Brenon

— 

Le toit du centre commercial Atlantis avec l'ajout prévisionnel de panneaux solaires/
Le toit du centre commercial Atlantis avec l'ajout prévisionnel de panneaux solaires/ — Legendre énergie
  • A Saint-Herblain, la toiture du centre commercial sera équipée de panneaux solaires.
  • L’électricité produite sera essentiellement consommée sur place.
  • Les travaux devraient débuter cet été pour une mise en service en septembre.

Le centre commercial Atlantis, à Saint-Herblain, était déjà le plus grand de l’ouest de la France (120 boutiques). Il disposera également bientôt de l’une des plus grandes centrales photovoltaïques françaises en autoconsommation, même si les clients n’en verront rien. A l’initiative de l’enseigne E.Leclerc, qui détient l’hypermarché, la toiture du parking silo sera en effet équipée d’un peu plus de 5.000 panneaux solaires, répartis sur 9.000 m2 de surface.

Dotée d’une puissance de 1,7 MWc, cette installation produira 1.756 MWh chaque année, « soit l’équivalent de la consommation électrique de 660 foyers (hors chauffage) », annonce Legendre Energie, société spécialisée dans le photovoltaïque et chargée de la réalisation de centrale.

Un quart des besoins de Leclerc

L’énergie produite serra consommée essentiellement (94 %) sur place par l’hypermarché. Un apport « local et durable » qui devrait lui permettre de couvrir à terme un quart de ses besoins annuels et ainsi « réduire sa facture d’électricité ». La direction d’E.Leclerc s’est d’ailleurs fixée comme objectif de diminuer sa consommation énergétique d’au moins 30 % d’ici à 2025. Le reste de l’électricité produite sera revendu au réseau.

Les travaux devaient commencer en avril mais ont été retardés en raison de la crise du coronavirus. Les porteurs du projet tablent désormais sur un démarrage « au début de l’été 2020 » pour une mise en service prévue courant septembre.

Déjà sur le MIN et les parkings du Zénith

Legendre Energie s’était déjà fait remarquer dans l’agglomération nantaise pour l’installation, l’an passé, de deux gros projets publics. D’abord la centrale photovoltaïque de 5 MW sur le toit du nouveau Marché d'intérêt national (MIN), à Rezé. Ensuite l’installation d’ombrières (2,5 MW) couvrant les parkings du Zénith de Nantes.

Depuis l’adoption du « Plan soleil » métropolitain en 2015, la production issue du photovoltaïque a été multipliée par quatre dans l’agglomération nantaise.