Dix mois de suite plus chauds que la normale, une première en France

METEO Après un mois de mai 2019 plus frais que la normale, la France connaît une suite ininterrompue de mois plus chauds que la normale, c'est-à-dire la moyenne calculée entre 1981 et 2010, indique Météo-France

20 Minutes avec AFP
— 
La canicule a sévi en France et dans toute l'Europe la semaine du 22 juillet 2019.
La canicule a sévi en France et dans toute l'Europe la semaine du 22 juillet 2019. — ALLILI MOURAD

Pendant dix mois de suite, de juin 2019 à mars 2020, les températures ont dépassé la normale en France, du jamais vu selon Météo-France, qui rappelle que la hausse continue des températures ne cesse de s’accélérer depuis le début du siècle.

« Après un mois de mai 2019 plus frais que la normale, la France connaît une suite ininterrompue de mois plus chauds que la normale », c’est-à-dire la moyenne calculée entre 1981 et 2010, indique Météo-France mercredi dans un communiqué.

« C’est une première en France »

« C’est une première en France », relève le service météorologique français. Pour établir ce diagnostic, Météo-France se base sur des relevés faits dans trente stations météorologiques depuis 1900.

« En 2018 déjà, les températures étaient restées exceptionnellement douces pendant neuf mois consécutifs, d’avril à décembre », relève Météo-France. En 2017 et en 2003, année où la canicule avait fait 15.000 morts, « la France avait également connu sept mois consécutifs plus chauds que la normale ».

Cette tendance est à lier au réchauffement climatique, « mesuré par la hausse continue des températures, qui s’est accélérée depuis le début du XXIe siècle ».