Occitanie : Une première centrale solaire photovoltaïque va voir le jour... sur un lac artificiel

SOLAIRE FLOTTANT Les travaux de construction de la première centrale solaire flottante d’Occitanie ont démarré sur une ancienne gravière, à Peyssies

Béatrice Colin

— 

L'image en 3D de la future centrale solaire de Peyssies en Haute-Garonne.
L'image en 3D de la future centrale solaire de Peyssies en Haute-Garonne. — Urbasolar
  • Les travaux de construction de la première centrale solaire d’Occitanie ont débuté sur la commune de Peyssies, en Haute-Garonne.
  • Ces panneaux photovoltaïques flottants sont installés sur d’anciennes carrières remises en eau.
  • Elle fournira l’équivalent en énergie de la consommation de près de 1.300 foyers et sera mise en service l’an prochain.

A la fin de l’année dernière, une centrale photovoltaïque était inaugurée à Lapeyrouse-Fossat. Sa particularité : avoir été construite sur une ancienne décharge. D’ici quelques semaines, ce sera au tour des 35.000 panneaux installés sur l’ancien site d’AZF d’entrer en service.

Dans le même esprit, c’est sur un ancien site exploité et dépollué que va voir le jour la première centrale solaire flottante d’Occitanie. Les travaux de construction ont débuté à Peyssies, en Haute-Garonne, là où jadis se trouvaient d’anciennes carrières.

Après la remise en eau du site, la commune du sud toulousain, propriétaire des terrains, a décidé de lancer un appel à projets pour le valoriser en un lieu de production d’énergie verte. C’est la société Urbasolar qui a été retenue et s’est donc lancée dans les travaux de construction ce mois-ci. « Ils s’arrêteront fin février et reprendront en juin afin de respecter les contraintes environnementales du site. La mise en service est attendue pour le premier trimestre 2021 », indique la société.

La commune de Peyssies dans le département de la Haute-Garonne.
La commune de Peyssies dans le département de la Haute-Garonne. - Maps4News

Pour que le projet voie le jour, elle a en effet dû s’assurer que ces panneaux photovoltaïques ne viendraient pas perturber la vie aquatique. Une technique déjà mise en œuvre dans le Vaucluse, à Piolenc où la plus grande centrale solaire flottante de France a été inaugurée en fin d’année dernière.

Financement participatif

Cette installation, qui a l’avantage de ne pas consommer du foncier, l’une des critiques régulières faites contre les centrales solaires, fournira l’énergie nécessaire à 1.300 foyers. D’ici à la fin de l’été, les habitants de la région pourront participer au financement de cette installation de 400.000 euros dans le cadre d’une opération de crowdfunding.

Cette installation n’est pas la seule du genre en projet, la société Urbasolar porte ainsi deux autres centrales solaires dans le département : une à Carbone et une à Salles-sur-Garonne.