Tempête Ciara : 35 départements placés en vigilance orange

MÉTÉO Il est recommandé d’éviter les zones boisées ou encore de ne pas garer sa voiture sous un arbre

20 Minutes avec AFP

— 

A Biarritz, lors du passage d'une précédente tempête en décembre dernier (image d'illustration).
A Biarritz, lors du passage d'une précédente tempête en décembre dernier (image d'illustration). — Bob Edme/AP/SIPA

Avis de tempête : ce dimanche, le vent soufflera fort. La prénommée Ciara, qui va toucher une partie de l’Europe, notamment la Grande-Bretagne, va engendrer de forts vents sur le nord de la France, avec de fortes rafales allant jusqu’à 140 km/h, et sur la Belgique, a indiqué Météo-France.

Trente-cinq départements de la moitié nord de la France sont placés en alerte orange, a annoncé Météo France. Les départements concernés sont : Aisne (02), Ardennes (08), Aube (10), Calvados (14), Côtes-d’Armor (22), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Finistère (29), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Manche (50), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Moselle (57), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Somme (80), Vosges (88), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d’Oise (95).

« Dès dimanche matin, des vents allant jusqu’à 80 km/h vont toucher le nord et le nord-ouest de la France ; ils vont s’accélérer dans l’après-midi (100 km/h) et le plus fort de la tempête va être dans la soirée et la nuit de dimanche à lundi, jusqu’à 120 km/h », a expliqué à la prévisionniste Marion Pirat. Seront principalement concernées la Normandie, les Hauts-de-France, les Ardennes et la Lorraine. Dans le relief des Vosges, les vents pourraient atteindre les 140 km/h. Quant au bassin parisien, la Champagne et la Bretagne, les rafales vont aller jusqu’à 110 km/h, selon Météo-France.

En Grande-Bretagne, le service météo local s’attend à ce que les fortes rafales et pluies provoquent des annulations et des retards dans le transport aérien, ferroviaire et maritime, voire des dégâts sur les habitations, avec une possibilité de coupures de courant. La tempête concerne plusieurs autres pays, dont l’Irlande, l’Allemagne et la Suisse.

Vigilance orange

Des conditions qui ne devaient pas faciliter la vie des rugbymen français et italiens qui se rencontrent dimanche à 16 h au Stade de France dans le cadre du tournoi des Six nations. « Une vigilance orange sera émise dimanche à 06 h du matin » et les rafales vont se décaler à partir de lundi matin, a précisé la prévisionniste.

Parmi les autres facteurs aggravants, et au vu de « la période de fort coefficient de marées », Météo-France s’attend à de grosses vagues avec des côtes inondées en Bretagne et dans l’est de la Manche. Parmi les mesures de précaution, Météo-France recommande d’éviter les zones boisées, de ne pas garer sa voiture sous un arbre et de ranger les pots de fleurs et les mobiliers de jardin.

En Belgique, l’Institut royal météorologique a émis une alerte orange pour le vent pour dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays, et des rafales pouvant atteindre 130 km/h, voire plus. A Bruxelles, les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi. Des mesures similaires sont prévues dans d’autres villes, comme Anvers. La Ligue de football belge a pour sa part annoncé le report des matchs du championnat prévus dimanche.