Une ONG veut imposer une taxe de 25 % sur la viande pour en réduire la consommation

VEGE Les produits de cette taxe iraient aux agriculteurs et agricultrices pour aider à leur reconversion

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Dans un abattoir en janvier en Russie.
Dans un abattoir en janvier en Russie. — Gavriil Grigorov/TASS/Sipa USA/SIPA

Et si pour réduire la consommation de viande il fallait imposer une taxe supplémentaire sur celle-ci ? C’est l’idée de l’ONG Tapp Coalition qui veut voir inscrite cette mesure dans le plan de « Green deal » de la Commission européenne. Et ça ne serait pas une petite taxe : 25 %, d’après CNEWS.

La viande, notamment la viande rouge, est souvent dans le collimateur des groupes écologistes car le poids de la production sur l’environnement est très important. Cela nécessite notamment beaucoup d’eau et émet beaucoup de CO2. Une réduction très importante de la consommation de viande apparaît comme nécessaire pour réduire l’empreinte carbone des activités humaines.

Une aide pour les éleveurs

D’après l’ONG, cette taxe permettrait de récupérer des milliards d’euros. L’objectif ? Aider les éleveurs et éleveuses notamment de bovins à se reconvertir dans d’autres formes d’agriculture. Jeroom Remmers, le directeur de Tapp Coalition, explique que « les Européens mangent au moins 50 % de viande de plus par jour que ce qui est recommandé ». Avec cette taxe, ils espèrent réduire la consommation de viande bovine de 67 %, de volaille de 30 %.