Australie : Une limace rose a survécu aux incendies qui ont ravagé son habitat naturel

SURVIVANTE Ces gastéropodes à la couleur remarquable ont échappé aux flammes en se cachant dans des crevasses

20 Minutes avec agence

— 

Une limace
Une limace — Pixabay

Elles reviennent de loin. En Nouvelle Galles du Sud (Australie), une étrange espèce de limace rose a survécu aux gigantesques incendies qui ont ravagé le pays en décembre dernier, rapporte le Guardian.

Cette espèce vit sur le Mont Kaputar. Il s’agit de l’une des vingt rares espèces de limaces et d’escargots vivant dans cette région. Or la région montagneuse a subi de plein fouet les incendies, avec plus de 18.000 hectares de terres ravagés. Mais après de fortes pluies, des employés des parcs nationaux ont pu observer une soixantaine de ces limaces roses fluorescentes.

Une espèce décimée

Comment ces gastéropodes, friands d’humidité, ont-ils pu échapper aux flammes ? En « battant en retraite dans des crevasses », explique Frank Köhler, spécialiste des mollusques interrogé par le Guardian. Mais selon lui, 90 % de l’espèce auraient tout de même péri dans les incendies.

Ces limaces roses vivent habituellement dans l’écorce des arbres. Elles auront moins de mal à se remettre des incendies que les escargots, qui se reproduisent moins souvent. Pour l’heure, le parc national du Mont Kaputar est toujours fermé aux visiteurs. La réouverture ne devrait pas intervenir avant le 28 février.