Lyon : La ville suffoque sous les particules fines, la circulation différenciée reconduite vendredi

POLLUTION Des mesures restrictives de la circulation ont été prises dans plusieurs départements de Rhône-Alpes, en proie aux particules fines

Elisa Frisullo

— 

Une vignette Crit'Air.
Une vignette Crit'Air. — O.Aballain / 20 Minutes

Des conditions météo stables qui font grimper les concentrations de particules fines. En raison de l’épisode de pollution en cours depuis mardi dans le bassin lyonnais et sans nette amélioration attendue en cette fin de semaine, le préfet du Rhône a décidé de maintenir pour vendredi la circulation différenciée. Il sera donc interdit de rouler dans le périmètre concerné, à savoir une grande partie de Lyon, Villeurbanne et Caluire si vous n’êtes pas dotés d’une vignette Crit’Air, 0, 1, 2 ou 3.

Sur les routes, la vitesse est abaissée de 20 km/h lorsque la vitesse maximale autorisée est supérieure à 90km/h. Sur les axes à 80km/h, il faudra circuler à 70, soulignent les services de l’Etat.

La métropole lyonnaise n’est pas la seule à être concernée par cet épisode de pollution aux particules fines, qui s’est étendu ce jeudi à la majorité des départements de Rhône-Alpes. Très exposé également ces jours-ci aux poussières, l’Isère connaît aussi son lot de restrictions. Dans le bassin grenoblois, où la procédure préfectorale d’alerte de niveau N1 a été activée ce 23 janvier, des mesures ont été prises pour réduire le trafic.

Des restrictions dans la métropole grenobloise

Dès 5 heures vendredi, la vitesse sera abaissée de 20 km/h également sur les grands axes et seuls les véhicules disposant d’un certificat de qualité de l’air de classe « zéro émission moteur », de classe 1, 2 ou 3 sont autorisés à circuler dans les communes de Grenoble-Alpes Métropole.

Cette mesure « ne s’applique pas aux autres communes composant le bassin d’air grenoblois ni sur les axes routiers suivants pour lesquels seule l’obligation de disposer un certificat qualité de l’air est nécessaire : A41S, A480, A51, A48, A49, rocade sud (RN87), RN481 et RN85 », précise la préfecture de l’Isère.