Lille : Préparez-vous à suffoquer ces prochains jours dans la métropole

ENVIRONNEMENT La qualité de l’air va fortement se dégrader dans les prochaines 48h selon Atmo

Mikaël Libert

— 

Illustration de la pollution.
Illustration de la pollution. — M.Libert / 20 Minutes

Depuis ce lundi et au moins jusqu’à mercredi, la métropole lilloise sera concernée par un épisode de pollution atmosphérique a-t-on appris auprès d’Atmo Hauts-de-France. La préfecture du Nord a d’ores et déjà indiqué que le « niveau d’information et de recommandation » pour les poussières en suspension​ allait être dépassé.

C’est, hélas, inéluctable dès que certaines conditions météorologiques sont réunies, on ne coupe pas à la pollution. Dès ce lundi, l’absence de vent et les températures basses vont favoriser le maintien dans l’atmosphère de particules PM10. Selon Atmo, ces particules sont non seulement émises localement (chauffage et trafic routier) mais d’autres arriveront du Nord-Est.

Médiocre aujourd’hui et bien pire demain

L’indice de qualité de l’air s’est donc déjà dégradé depuis dimanche, passant de 4 à 7 (médiocre). Mardi, ce sera encore pire avec un 8 sur 10. D’ailleurs, selon la carte consultable sur le site d'Atmo, les concentrations de PM10 devraient atteindre leur maximum sur les grands axes autour de Lille jusqu’à au moins mercredi.

Pour autant, la préfecture n’a pas encore pris d’arrêté de circulation différenciée mais incite néanmoins les automobilistes à « utiliser les moyens de transport les moins polluants. » Au vu des prévisions d’Atmo, attendez-vous cependant à une mise en place de mesures de restriction des vitesses et de circulation dans les prochains jours (voire les prochaines heures).