Rennes : A la maison du don, on a dit adieu aux bouteilles en plastique pour la nouvelle année

ENVIRONNEMENT En Bretagne, l’Établissement français du sang a décidé de bannir les bouteilles d’eau en plastique distribuées lors des collectes

Jérôme Gicquel

— 

Pour s'hydrater, les donneurs utilisent désormais une fontaine et des contenants en verre à la maison du don de Rennes.
Pour s'hydrater, les donneurs utilisent désormais une fontaine et des contenants en verre à la maison du don de Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Les bouteilles d’eau distribuées lors des collectes de sang sont désormais interdites dans les six maisons du don en Bretagne.
  • Les donneurs ont toutefois le devoir de bien s’hydrater grâce à des fontaines qui ont été installées et dans des contenants en verre.
  • Chaque année, 300.000 bouteilles en plastique sont distribuées aux donneurs dans la région.

Devant l’urgence écologique, les objets en plastique à usage unique disparaissent progressivement de notre quotidien. Depuis le 1er janvier, l’antenne bretonne de l’Établissement français du sang (EFS) a décidé de franchir le pas en supprimant les bouteilles d’eau en plastique destinées aux donneurs dans l’ensemble des maisons du don de la région. Mais pas question pour autant de priver les donneurs du précieux breuvage. « On recommande toujours aux donneurs de boire de l’eau avant et après le don pour bien s’hydrater et éviter les malaises », précise Dominique Dubois, responsable des prélèvements en Ille-et-Vilaine.

A la maison du don de Rennes, comme dans celles de Brest, Lorient, Quimper, Saint-Brieuc et Vannes, où 300.000 bouteilles d’eau sont distribuées chaque année, les donneurs sont désormais invités depuis quelques jours à se servir de l’eau dans une fontaine et à utiliser des contenants en verre mis à leur disposition.

Une logistique à trouver pour les sites mobiles

« L’antenne bretonne de l’EFS est pilote dans cette démarche, notamment grâce aux remarques formulées par les donneurs qui trouvaient aberrant que des bouteilles d’eau ou des couverts en plastique soient encore distribués », souligne Dominique Dubois. En pleine collation après avoir donné leur sang, Béatrice et Johanna saluent l’initiative. « C’est une très bonne chose et c’est même plus pratique que des bouteilles d’eau en plastique », acquiescent-elles.

Mise en place sur les sites fixes, la mesure devrait être progressivement déployée sur les lieux de collecte mobile de la région courant 2020, avant d’être généralisée à l’ensemble des antennes régionales de l’EFS. « Il y aura une organisation logistique et technique à trouver dans chaque région car ce qui prime, c’est avant tout la sécurité transfusionnelle », assure Dominique Dubois.

Pas en manque d’idées, l’antenne bretonne de l’EFS réfléchit également à supprimer les emballages plastiques des goûters distribués aux donneurs après leur geste citoyen.