Ariège : Après deux attaques de brebis, la présence du loup est bien confirmée

BIODIVERSITE La préfecture de l'Ariège a imputé deux attaques d'ovins au loup, déjà présent depuis 2014 dans le département voisin de l'Aude

J.R.

— 

Illustration d'un loup gris.
Illustration d'un loup gris. — Henry AUSLOOS/SIPA

Elles ont bien été attaquées par un loup. Dans la nuit du 4 décembre, quatre brebis avaient été retrouvées mortes sur la commune de Moulin-Neuf, dans l’ Ariège. Après expertise des services de l’ office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), cette attaque a été imputée au loup.

Le 14 décembre, une nouvelle attaque contre un ovin, dans la même exploitation, a encore eu lieu.

Zone sous surveillance

C’est grâce à un appareil photographique qui a réalisé plusieurs clichés du loup que sa présence a été confirmée. Suite à cette prédation, l’ONCFS a mis en place un dispositif de surveillance dans cette zone, en complément de celui déjà en place sur la zone du Razès, dans l’Aude, où le loup évolue depuis 2014.

Les investigations vont continuer afin de savoir s’il agit du même individu ou d’un nouveau spécimen. Un arrêté préfectoral, définissant la délimitation des zones d’éligibilité à la mesure de protection des troupeaux contre la prédation pour 2020, sera bientôt publié. Cet arrêté permettra aux éleveurs de disposer d’un financement pour protéger leurs troupeaux.