VIDÉO. Le rythme cardiaque d’une baleine bleue enregistré par des chercheurs, une première

ANIMAUX Au cours des plongées effectuées pour se nourrir, le cœur du cétacé de 600 kg est passé par des phases de bradycardie et de tachycardie

20 Minutes avec agence

— 

Une baleine bleue
Une baleine bleue — Ishara S. Kodikara AFP

Pour la toute première fois, des chercheurs ont réussi à capter, écouter et analyser les battements de cœur d’une baleine. Le rythme cardiaque de cette baleine bleue a été enregistré grâce à un appareil à ventouses, fixé près d’une nageoire du cétacé.

Doté à la fois de capteurs et d’une caméra, l’appareil a permis aux chercheurs américains d’en apprendre plus sur le système cardiaque de la baleine. Ils ont notamment constaté que le rythme des battements du cœur de l’animal était plus lent que ce qu’ils imaginaient, selon une étude publiée ce lundi dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Plusieurs phases très différentes

Au plus bas, le rythme cardiaque de la baleine bleue est ainsi de quatre pulsations par minute. C’est la mesure effectuée alors que le cétacé plonge pour se nourrir. Une fois arrivée à la profondeur souhaitée, la fréquence des battements de son cœur est multipliée par deux lorsqu’elle mange. Elle repasse ensuite à quatre battements par minute. En surface, le rythme cardiaque est en revanche de 35 pulsations à la minute.

Au cours des plongées nécessaires à son alimentation, des remontées à la surface et des pauses effectuées afin de réoxygéner son sang, le cœur de l’animal passe donc par plusieurs phases. Il s’agit de périodes de tachycardie et de bradycardie, notent les chercheurs, qui ont publié sur YouTube les images de cette première scientifique.