Nantes : Sana, la doyenne mondiale des rhinocéros en captivité, est morte à 55 ans

ANIMAUX Le parc Planète Sauvage (Loire-Atlantique) a annoncé la triste nouvelle, ce mercredi matin

J.U.

— 

Sana est morte à 55 ans
Sana est morte à 55 ans — Planète Sauvage

Le parc annonce le plus souvent des naissances. Mais ce mercredi matin, les nouvelles sont moins bonnes au parc Planète Sauvage de Port-Saint-Père près de Nantes. Sana, une femelle rhinocéros, est décédée mardi après-midi, à l’âge « exceptionnel » de 55 ans. L’animal était « la doyenne mondiale des rhinocéros blancs » en captivité.

Née en Afrique du Sud, Sana était arrivée en 1993 à Planète Sauvage après être passée par plusieurs parcs animaliers allemands. Mais ces derniers temps, « elle montrait des signes de faiblesse et était très fatiguée », explique la direction du parc.

Des soins à l’argile

« Tous les matins, les soigneurs vérifiaient son état de santé et adaptaient ses rations de nourriture. N’étant plus en mesure de se rouler dans la boue, activité primordiale pour les rhinocéros, toutes les deux semaines, les soigneurs l’enduisaient d’argile verte pour lui permettre de garder son cuir hydraté et empêcher les infections ».

Trois autres mâles sont toujours visibles au parc zoologique dont Jambo, le compagnon de Sana, pas tout jeune non plus puisqu’il est âgé de 45 ans. « Une attention particulière lui sera portée, explique la direction du parc. Il va devoir retrouver un nouveau rythme puisque Sana était vraiment la patronne sur la plaine des rhinos ! »