Inde : Un éléphant baptisé « Ben Laden » capturé après avoir tué cinq villageois en pleine forêt

INTERVENTION L’animal va maintenant être déplacé vers une zone forestière dénuée d’habitations humaines

20 Minutes avec agences

— 

Un éléphant dans le parc national Corbett, situé dans l'éta de Uttarakhand, en Inde (illustration).
Un éléphant dans le parc national Corbett, situé dans l'éta de Uttarakhand, en Inde (illustration). — JAGDEEP RAJPUT/SOLENT NEWS/SIPA

Un éléphant baptisé « Laden », d’après l’ancien chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden, a été capturé après une traque massive en Inde, a-t-on appris ce lundi. L’animal avait causé la mort de plusieurs personnes.

Cela faisait plusieurs jours que des responsables de la faune sauvage le traquaient dans la forêt à l’aide de drones et d’éléphants domestiques. Deux fléchettes contenant des tranquillisants ont été tirées « par des spécialistes » pour le capturer, a indiqué un responsable de la forêt.

De nombreuses rencontres mortelles entre humains et éléphants

Le pachyderme avait tué cinq personnes, dont trois femmes, en saccageant pendant une journée le district de Goalpara. Il va désormais être déplacé « vers une forêt où il n’y a pas d’habitations », a-t-il ajouté. Les responsables ont assuré qu’ils tiendraient compte du bien-être de l’éléphant et de la sécurité des personnes en choisissant le lieu.

Près de 2.300 personnes ont été tuées par des éléphants en Inde ces cinq dernières années, selon des chiffres officiels de juin. Les rencontres entre pachydermes et habitants sont parfois fatales pour l’homme. Plusieurs bêtes ont été empoisonnées ou tuées par balles par des habitants, tandis que d’autres sont mortes électrocutées contre des barrières électriques, ou en franchissant des lignes ferroviaires.