Zimbabwe : Eléphants, lions, girafes... des centaines d’animaux vont être déplacés à cause de la sécheresse

SAUVETAGE Il s’agit de la « plus importante opération de déménagement » de l’histoire du pays, selon un porte-parole officiel

20 Minutes avec agences
— 
Des éléphants au Zimbabwe (illustration)
Des éléphants au Zimbabwe (illustration) — Karen Paolillo/REX/SIPA

Depuis deux mois, au moins 120 éléphants sont morts par manque d’eau et de nourriture dans le parc de Hwange, la plus grande réserve du Zimbabwe. Une opération inédite pour déménager plusieurs centaines d’animaux a été annoncée ce lundi.

« Nous allons déplacer 600 éléphants, deux meutes d’entre cinq et dix lions, des chiens sauvages, 50 buffles, 40 girafes et 2.000 impalas », a annoncé un porte-parole de l’Autorité en charge des parcs nationaux. Ils seront relogés dans trois autres sites.

7,7 millions de personnes menacées par la famine

Il s’agit de la « plus importante opération de déménagement de notre histoire, a souligné le porte-parole. Elle débutera au début de la saison des pluies [mi-novembre] dès que les pâturages et feuillages commenceront à pousser. »

Le Zimbabwe subit depuis plusieurs saisons des épisodes récurrents de sécheresse, aggravés par le réchauffement climatique. Ces épisodes pèsent sur la sécurité alimentaire de la population et des animaux. Celui de cette année a été aggravé par une crise économique dans le pays. Selon l’ONU, 7,7 millions de personnes seront menacées par la famine d’ici à janvier au Zimbabwe, soit près de la moitié de sa population.