Cannes: L'Etat renonce à vendre un terrain sur l'île Sainte-Marguerite

NATURE Une motion du conseil municipal et une pétition avaient été lancées contre le projet de cession d’une parcelle de 3.204 m2

Fabien Binacchi

— 

Les deux îles de Lérins, au large de Cannes
Les deux îles de Lérins, au large de Cannes — Eric Dervaux

Les courriers du maire de Cannes, une motion du conseil municipal et les 34.000 signatures d'une pétition ont vraisemblablement porté leurs fruits. Dans un courrier révélé ce mardi par la municipalité, la direction générale des finances publiques annonce que l’Etat renonce à mettre en vente un terrain qui lui appartient sur l' île Sainte-Marguerite.

Un décret paru au Journal Officiel « a pour conséquence de retirer de la liste des biens à céder le bâtiment de la chasse », est-il précisé dans une lettre adressée à David Lisnard. « C’est une grande victoire pour Cannes, son paysage et la sauvegarde de son identité », a réagi le maire LR de la cité des festivals.

Une pétition en ligne

Cette parcelle de 3.204 m2 située sur l’une des deux îles de Lérins, au large de Cannes, abrite notamment la base nautique Florence-Arthaud, utilisée chaque été par des centaines d’enfants. Le terrain, situé comme le reste de l’île en zone Natura 2000, est limitrophe de l’étang du Batéguier, classé réserve biologique pour les 130 espèces d’oiseaux qu’il abrite.

Ce projet de cession avait déclenché l’ire du maire de Cannes et l’ouverture d’une pétition en ligne pour « dire non à tout projet immobilier quel qu’il soit mais [...] dire oui à la nature, au respect de l’environnement pour les générations futures ».