Nice : Les transports en commun seront gratuits les jours de pic de pollution

ENVIRONNEMENT Pendant l’été 2019, quatre alertes de niveau 2 avaient été déclenchées et ce sont elles qui seront concernées par le dispositif

Fabien Binacchi

— 

La mesure pourra être enclenchée pendant les alertes de niveau 2 (Illustration)
La mesure pourra être enclenchée pendant les alertes de niveau 2 (Illustration) — G . VARELA / 20 MINUTES

La régie des transports parisiens avait décidé de la même mesure avant de finalement l’abroger en 2017. Ce vendredi, la métropole Nice Côte d’Azur a voté la gratuité des transports en commun sur le réseau Lignes d’Azur les jours de  pics de pollution. Elle mettra en place ce dispositif « pendant les alertes de niveau 2 ». Lors de la dernière canicule, pendant l’été 2019, ce niveau avait été atteint à quatre reprises.

« Seuls les titres à décompte, tickets à l’unité et multi, sont concernés par la gratuité des transports en cas de pic de pollution. Les abonnements, qui représentaient en 2018 plus de 44 % des recettes globales, n’auront pas droit à une compensation », précise la collectivité, qui estime sa perte financière quotidienne entre 50.000 et 80.000 euros.

Des rotations en plus pour « ne pas pénaliser les abonnés »

« En cas d’affluence excessive les jours de gratuité », des moyens supplémentaires pourraient être dépêchés sur le réseau « pour ne pas pénaliser les abonnés », précise-t-on encore du côté de Nice Côte d’Azur.

Dans le même registre, la mairie de Nice avait à plusieurs reprises décidé de rendre le stationnement en voirie gratuit pendant des grèves impactant le réseau de transport en commun Lignes d’Azur.