Belgique : Disparus depuis des mois, la louve Naya et ses louveteaux auraient été tués par des professionnels

ANIMAUX L’Agence flamande pour la nature et la forêt estime qu’il ne peut s’agir que d’un acte volontaire préparé par des professionnels

20 Minutes avec agence

— 

Deux loups (illustration).
Deux loups (illustration). — Ingo Gerlach/Caters News/SIPA

Personne n’a vu Naya depuis plusieurs mois. La louve, établie dans la région des Hautes-Fagnes ( Belgique), était enceinte la dernière fois qu’un promeneur a pu l’observer. Mais depuis, rien, et la situation inquiète les spécialistes, rapporte France 3 Hauts-de-France.

Selon la cellule inspection de l’Agence flamande pour la nature et la forêt, la seule hypothèse est qu’elle ait été tuée. « Les loups se trouvaient dans une zone inaccessible où personne ne peut se trouver en principe », a déclaré l’agence. « L’acte était donc bien préparé, par des professionnels. »

« Une honte pour la Belgique »

WWF a immédiatement exprimé sa tristesse et son indignation face à cette conclusion. « Ne restons pas les bras croisés », appelle l’ONG pour qui la mort de Naya est une « honte pour la Belgique ». De son côté, August, le mâle et père des louveteaux que devait avoir Naya, a été vu en bonne santé récemment.

« Les populations [de loups] se portent de mieux en mieux dans nos pays voisins », a poursuivi WWF. « On compte environ 12.000 loups en Europe. Dans cette perspective, la Belgique doit rapidement mettre en place des mesures améliorant la cohabitation. »