Aude: Cinq bébés guépards sont nés à la Réserve africaine de Sigean

ANIMAUX Et ils sont tous en pleine forme

Jérôme Diesnis

— 

Un bébé guépard de Sigean et sa mère
Un bébé guépard de Sigean et sa mère — Réserve africaine de SIGEAN

Ils s’appellent Sahel, Sizzla, Swamili, Savannah et Sethi. Ces cinq bébés guépards sont nés cet été à la Réserve africaine de Sigean, dans l'Aude,a annoncé le parc ce week-end. Ce sont les premiers guépardeaux à voir le jour sur ce site animalier, qui fête cette année ses 45 ans.

A l’abri des regards

« Les naissances de guépards sont toujours un heureux événement car l’espèce est gravement menacée d’extinction et leur reproduction est complexe, indique la Réserve africaine de Sigean. La femelle n’accepte pas forcément le premier mâle venu et refuse son partenaire si elle n’est pas en chaleur. Les soigneurs ont donc joué les agences matrimoniales en présentant l’un après l’autre, et au bon moment, deux mâles à Omaya [la mère des cinq guépardeaux], qui a jeté son dévolu sur Ulysse [le père]. »

Si les naissances ne sont annoncées qu’aujourd’hui, c’est parce que les bébés guépards sont très vulnérables lors des premiers mois. « La nurserie est donc située à l’abri des regards extérieurs et des consignes très strictes ont été données à l’ensemble du personnel pour ne pas déranger la maman et les guépardeaux », poursuit le parc.