Microsoft veut produire 825.000 Xbox avec un bilan carbone nul

ENGAGEMENT Plusieurs grands acteurs de l’industrie du jeu vidéo se sont réunis au sein du collectif Playing for the Planet Alliance

20 Minutes avec agence

— 

La Xbox One X, de Microsoft (illustration).
La Xbox One X, de Microsoft (illustration). — Casey Rodgers/AP/SIPA

Microsoft aussi veut lutter contre le réchauffement climatique. Le géant américain a annoncé ce mardi 24 septembre qu’il allait produire 825.000 consoles Xbox affichant un bilan carbone nul. Et ce n’est qu’un début, prévient-il.

D’ici 2030, Microsoft compte bien réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre en provenance de ses chaînes de production, indique le chef du département environnement de Microsoft, Lucas Joppa, sur le blog de l'entreprise américaine.

Une alliance des poids lourds du jeu vidéo

Comme Microsoft, 20 autres grands acteurs du jeu vidéo, tels que Ubisoft, Sony, Google Stadia, ou encore la chaîne Twitch se sont engagés ce lundi au sein du groupe Playing for the Planet Alliance. Objectif : réduire leurs émissions de 30 millions de tonnes d’ici 2030. Cette mobilisation intervient en marge du sommet de l'ONU pour le climat, qui se déroule à New York.

Chaque signataire a pris des engagements. Google Stadia devrait ainsi lancer un guide de développement de jeux durables. Ubisoft compte avoir davantage recours à des matériaux provenant d’usines respectueuses de l’environnement. WildWorks, l’éditeur d’Animal Jam, veut de son côté participer à la reforestation en soutenant la plantation d’arbres.

Sega opte pour des boîtiers en carton recyclé

Des mesures ont déjà été engagées par certains acteurs du jeu. Pour la distribution de Football Manager 2020, Sega a par exemple décidé de conditionner les jeux dans des boîtiers en carton recyclé et non en plastique. Le manuel sera également en matière recyclée, et imprimé avec une encre végétale.

Ce boîtier coûte 30 % plus cher à produire mais Miles Jacobson, le patron du studio, estime que « cela en vaut la peine ».