Finistère : Plus de 20 tonnes de thon blanc non déclarées découvertes dans deux navires irlandais

PÊCHE La saisie a été réalisée fin août dans le port de Douarnenez

J.G. avec AFP

— 

Illustration d'un thon  pris dans des filets de pêche. L'espèce, que l'on retrouve dans les eaux tropicales, est considérée aujourd'hui comme surexploitée. (Photo illustration)
Illustration d'un thon pris dans des filets de pêche. L'espèce, que l'on retrouve dans les eaux tropicales, est considérée aujourd'hui comme surexploitée. (Photo illustration) — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Dans leur lutte contre la pêche illégale, les autorités ont réalisé un joli coup de filet fin août dans le port de Douarnenez ( Finistère). Lors d’une opération de contrôle des activités de pêche professionnelle du thon blanc de navires irlandais, elles ont saisi plus de 20 tonnes de poissons non déclarées, a annoncé ce mercredi la préfecture de la région Bretagne.

En présence d’un inspecteur irlandais des pêches, les enquêteurs ont contrôlé quatre embarcations, le thon germon étant une espèce soumise à des quotas de pêche européens. Les capitaines de deux navires ont été verbalisés notamment pour « des déclarations sous évaluées de thon germon dans leur journal de pêche électronique, à hauteur de plus de 20 tonnes ».

Les capitaines seront poursuivis devant la justice

Près de 190 kilos d’espadon ont par ailleurs été retrouvés sans aucune déclaration de capture. Les capitaines de pêche « seront poursuivis devant les tribunaux compte tenu du caractère délictuel de ces infractions », précise le communiqué.