Grève pour le climat : Les écoles de New York « excuseront » les élèves absents pour manifester

MOBILISATION Selon le conseil municipal, près de 30.000 jeunes sont attendus dans la rue le 20 septembre, après l’appel à la grève de Greta Thunberg

20 Minutes avec agences

— 

Des jeunes lors d'une grève pour le climat, en France.
Des jeunes lors d'une grève pour le climat, en France. — F.Pouliquen/20Minutes

Les élèves de New York vont pouvoir faire grève en toute tranquillité. Les autorités de la ville ont donné ce jeudi leur bénédiction aux jeunes qui souhaitent rater l’école pour participer à la grande grève pour le climat, prévue le 20 septembre.

L’administration scolaire de New York, qui gère plus de 1.700 écoles publiques, a annoncé dans un tweet qu’elle « excuserait les absences » de ceux qui participent à la manifestation. « Nous applaudissons nos élèves quand ils prennent la parole de façon respectueuse et pacifique », a-t-elle ajouté.

La « plus grande journée d’action que le monde ait jamais vue »

L’administration, menée par le maire Bill de Blasio, a ajouté qu’elle encouragerait les débats à l’école sur le changement climatique et l’importance de participer au débat public. Les écoles publiques new-yorkaises comptent quelque 1,1 million d’élèves, de la maternelle à l’équivalent de la Terminale.

On ignore combien de jeunes participeront à la grève du 20 septembre. Dans une lettre partagée par Alexandria Villasenor, organisatrice de la manifestation new-yorkaise, le conseil municipal de la ville évoquait le chiffre de 30.000 élèves attendus ce jour-là autour de  Greta Thunberg, arrivée le 29 août après sa traversée de l’Atlantique en voilier.

Ça « va être la plus grande journée d’action pour le climat que le monde ait jamais vue », a affirmé ce vendredi l’un des coordinateurs de l’évènement. Des célébrités et de grandes ONG ont aussi appelé à participer aux manifestations. La mobilisation vise à pousser les dirigeants du monde à l’action, avant le sommet de l’ONU sur le climat du 23 septembre.