Côte d’Azur : La bactérie Xylella fastidiosa identifiée sur des oliviers à Antibes et Menton

ALERTE SANITAIRE C’est la première fois que la « tueuse d’oliviers » est repérée sur ces arbres en métropole

Fabien Binacchi
— 
Un olivier sur la Côte d'Azur (Illustration)
Un olivier sur la Côte d'Azur (Illustration) — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

C’est le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation qui l’a fait savoir ce vendredi. Pour la première fois, la bactérie Xylella fastidiosa, mortelle pour plus de 200 espèces végétales, a été identifiée sur des oliviers en métropole. « La contamination vient d’être confirmée à Antibes et à Menton » et c’est une « alerte sanitaire » prise « très au sérieux » par le ministre Didier Guillaume, est-il précisé dans un communiqué.

Déjà identifiées sur d'autres végétaux de la Côte d'Azur, la bactérie « tueuse d’oliviers » avait déjà été relevée sur ces arbres en Italie et en Corse notamment. Mais les oliviers plantés sur le sol métropolitain y avaient toujours échappé jusqu’à présent. Depuis 2015, « quelque 5.100 échantillons d’oliviers ont été analysés en PACA mais aucun ne s’était révélé contaminé », pointe le ministère.

Les deux arbres « arrachés » et les végétaux autour « surveillés »

Les deux arbres en cause, « qui présentent des symptômes de dessèchements seront arrachés et détruits dans les tout prochains jours afin d’éviter la propagation de la maladie », précise le communiqué. « Un périmètre de lutte a été établi autour de chacun des deux arbres, impliquant l’arrachage des végétaux sensibles à la bactérie. Une surveillance renforcée est mise en œuvre » dans un rayon de 5 km, est-il encore indiqué.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation en appelle à « la coopération des propriétaires, particuliers ou professionnels, avec les services de l’Etat afin de renforcer les mesures de surveillance et assurer la destruction des végétaux sensibles ».