Nouvelle-Zélande : Nager avec les grands dauphins est désormais interdit

ANIMAUX Dans la région concernée par l’interdiction, le nombre de grands dauphins a diminué de 66 % depuis 1990

20 Minutes avec agence

— 

Un grand dauphin en Méditerranée
Un grand dauphin en Méditerranée — SIPA

Il est désormais interdit aux touristes de se baigner avec les grands dauphins, aussi appelés Tursiops, en Nouvelle-Zélande​. La nouvelle règle mise en place par le ministère de la Conservation s’applique à l’ensemble des agences organisant des séjours dans la Baie des Iles, située dans l’île du nord du pays, indique The Guardian. Nager avec d’autres espèces de dauphins reste autorisé dans les autres régions.

Le gouvernement a aussi établi des limites en matière d’interactions avec ces dauphins. Les bateaux touristiques ne peuvent désormais les déranger que pendant une demi-journée (matin ou après-midi) et les « rencontres » ne doivent pas durer plus de 20 minutes, contre 30 minutes auparavant. La création d’un sanctuaire marin dans la zone est par ailleurs à l’étude.

« Un impact significatif sur le repos et l’alimentation » des dauphins

Les autorités néo-zélandaises se sont appuyées sur une étude selon laquelle les rencontres entre l’homme et les dauphins Tursiops « ont un impact significatif sur le repos et l’alimentation de la population ». Ces animaux aiment nager à proximité des côtes et sont donc davantage susceptibles de côtoyer des humains.

Les travaux scientifiques montrent qu’au sein d’un groupe de 19 grands dauphins régulièrement présent dans la région, le taux de mortalité des petits est passé à 75 %. Il s’agit du chiffre le plus élevé du monde, en captivité comme en liberté. Dans la Baie des Iles, le nombre d’individus de cette espèce protégée a diminué de 66 % depuis 1990, indique le ministère.