Everest: Le Népal bannit le plastique à usage unique

ENVIRONNEMENT Près de 150.000 touristes se rendent chaque année dans la région de l’Everest

20 Minutes avec agence

— 

Le Mont Everest est très fréquenté
Le Mont Everest est très fréquenté — EVEREST-K2 CNR PRESS OFF/AP/SIPA

Le plastique à usage unique d’une épaisseur de moins de 30 microns sera interdit à partir de janvier 2020 dans la région de Khumbu (Népal), où se trouve l'Everest. Personne n’aura donc le droit de détenir des sacs ou des bouteilles et les magasins ne pourront pas non plus en proposer, rapporte CNN.

Seule exception pour l’instant : les bouteilles d’eau car aucune alternative acceptable n’est encore disponible. Les autorités népalaises entendent ainsi lutter contre les déchets que les grimpeurs abandonnent derrière eux dans les villages avant d’entamer l’ascension de la montagne. La nature des sanctions n’a pas été communiquée.

Trois tonnes de déchets ramassés pendant une expédition

150.000 touristes népalais et étrangers se rendent chaque année dans la région de Khumbu, indique Ganesh Ghimire, responsable administratif d’une municipalité. En mai dernier, une opération menée par 14 personnes pendant six semaines avait permis le ramassage de plus de 3 tonnes de détritus : objets en plastique, boîtes, canettes, récipients contenant des excréments ou encore équipements d’alpinisme.

Le gouvernement du Népal avait déjà tenté de mettre en place des mesures similaires par le passé. Mais elles n’avaient jamais été appliquées de manière suffisamment stricte.