Pollution à l’arsenic dans l’Aude : Une situation « préoccupante » pour Emmanuel Macron

SANTE Le président de la République a répondu aux sénateurs de l'Aude, au sujet du problème de pollution à l’arsenic dans la vallée de l’Orbiel

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron lors du sommet du G7 à Biarritz, le 25 août 2019.
Emmanuel Macron lors du sommet du G7 à Biarritz, le 25 août 2019. — Sébastien Ortola / Sipa

L’arsenic n’en finit pas d’empoisonner la vie des habitants de la vallée de l’Orbiel, dans l’Aude. Au sujet de cette pollution, Emmanuel Macron a évoqué une situation « préoccupante », dans ses réponses aux courriers des sénateurs Roland Courteau et Gisèle Jourda, que les parlementaires socialistes avaient adressés le 16 août au président de la République. « Tout sera fait pour protéger les populations », a assuré le chef de l’Etat dans ces textes dont l’AFP s’est procuré une copie.

Les élus avaient alerté Emmanuel Macron après l’annonce par l’Agence régionale de Santé Occitanie que 38 enfants vivant dans la vallée de l’Orbiel, près de l’ancienne mine d’or et d’arsenic de Salsigne, présentaient des taux d’arsenic supérieurs à la moyenne.

« Un suivi rapproché » demandé dans l’optique de la rentrée scolaire

Une surveillance sanitaire avait été mise en place après la découverte de premiers cas fin juin et avait confirmé les craintes des habitants sur le risque d’écoulements des déchets toxiques de la mine, après les inondations meurtrières dans le département en octobre 2018.

« S’agissant de la préparation de la rentrée scolaire et de la dépollution des sites », le chef de l’Etat précise avoir « demandé aux services de la préfecture de l’Aude d’assurer un suivi rapproché et d’en rendre compte régulièrement aux ministres concernés et élus du territoire ».