Canada: La zone marine protégée dans l'Arctique va être agrandie, annonce Justin Trudeau

ENVIRONNEMENT Cette décision permet au gouvernement canadien de dépasser l’objectif des 10% de zones marines et côtières protégées d’ici 2020

20 Minutes avec agences

— 

L'océan arctique au large des côtes canadiennes (illustration).
L'océan arctique au large des côtes canadiennes (illustration). — David Goldman/AP/SIPA

Le Canada veut mieux protéger ses océans. Justin Trudeau a annoncé ce jeudi la création d’une nouvelle aire marine protégée dans l’Arctique indien, où le réchauffement climatique est trois fois plus rapide que la moyenne mondiale.

Le projet vise à protéger une zone située au large de l’île de Baffin, au nord-est du Canada, où la fonte des glaces et le trafic maritime menacent de nombreuses espèces.

Protéger les eaux canadiennes

« Des populations de bélugas, de narvals, de morses, de phoques, d’ours polaires et des milliers d’autres espèces […] doivent maintenant migrer, voient leur nombre se réduire ou, dans certains cas, disparaissent », a déclaré Justin Trudeau. « Pour les Inuits, qui comptent sur la chasse et les récoltes pour nourrir leurs familles, le changement climatique met en péril leurs moyens de subsistance et leur style de vie. »

Le Premier ministre a souligné que ce projet permettrait au gouvernement de dépasser son objectif de protéger 10 % des zones marines et côtières d’ici 2020. Justin Trudeau a fait de la réconciliation avec les populations autochtones et de la défense de l’environnement deux priorités de son gouvernement.

A trois mois d’élections législatives où il vise sa réélection, Justin Trudeau a rappelé que l’objectif était « d’accroître nos capacités à défendre les intérêts nationaux » dans cette région, convoitée par plusieurs puissances mondiales pour ses ressources et pour la navigation dans le Grand Nord. « Notre gouvernement est engagé à faire respecter la souveraineté canadienne dans l’Arctique, […] avec les peuples qui y vivent depuis des millénaires. »