L'Indonésie renvoie des conteneurs de déchets vers la France et Hong Kong

PLASTIQUE Retour à l’envoyeur

J.-L.D. avec AFP

— 

Des conteneurs, illustration
Des conteneurs, illustration — CHAMUSSY/SIPA

L’Indonésie a renvoyé vers la France et  Hong Kong sept conteneurs de  déchets illégalement importés, a annoncé ce mardi un responsable local, alors que les pays d’ Asie du Sud-Est multiplient ce type d’opérations pour ne plus être les décharges des pays riches.

Ces conteneurs renfermaient des déchets ménagers, des déchets plastiques et des matériaux dangereux en violation des règles d’importation, selon les douanes de l’île de Batam, située en face de Singapour.

La fin de la poubelle du monde

Cinq des conteneurs étaient à destination de Hong Kong, et les deux autres repartaient en France. Les autorités attendent par ailleurs les autorisations de réexpédier 42 autres conteneurs de déchets vers les Etats-Unis, l’Australie et l’Allemagne.

En 2018, la décision de la Chine de cesser l’importation de déchets plastiques du monde entier a suscité le chaos sur le marché mondial du recyclage et obligé les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour leurs déchets.

Ravages pour l’Asie

Depuis, d’énormes quantités de déchets ont été réacheminées vers l’Asie du Sud-Est où les capacités de recyclage sont limitées. Début juillet, Jakarta a retourné huit conteneurs en Australie. L’Indonésie en avait déjà renvoyé en juin cinq aux Etats-Unis.

Des images de rivières d’Asie du Sud-Est bouchées par des tonnes de déchets et des photos d’animaux marins trouvés morts l’estomac rempli de plastique ont suscité la consternation.

Environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Une grande partie finit dans des décharges ou dans les mers, selon le Fonds mondial pour la nature ( WWF).