Ceta: Non, l'accord ne permet pas d'importer du bœuf aux hormones (et ces photos ne le prouvent pas non plus)

FAKE OFF Un post Facebook viral, accompagné de photos de taureaux, soutient que l’accord de libre-échange permet l’importation de bœuf aux hormones dans nos assiettes

Mathilde Cousin

— 

Des vaches dans un champ dans l'Alberta, au Canada.
Des vaches dans un champ dans l'Alberta, au Canada. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
  • Des internautes soutiennent sur Facebook que le Ceta, le traité ratifié mardi à l’Assemblée, permet d’importer du bœuf canadien aux hormones dans l’UE.
  • Ces internautes ont également posté trois photos de taureaux à la musculature très développée.
  • Le Ceta ne permet pas d’importer de la viande aux hormones.

Le Ceta, traité de libre-échange entre le Canada et l’ UE, voté mardi par les députés, permet-il d’importer du bœuf aux hormones dans les assiettes françaises ? C’est que soutient, à tort, un post Facebook viral.

« Voilà à quoi on va avoir le droit avec le #Ceta ! Le bœuf aux hormones de croissances. C’est ce que viennent de voter les députés français à l’Assemblée », est-il écrit dans ce post, qui est accompagné de trois photos de taureaux à l’impressionnante musculature.

Post
Post - Capture d'écran Facebook

FAKE OFF

L’exportation de bœuf aux hormones est interdite par l’Union européenne. Une directive prohibe la commercialisation d’animaux ayant reçu des substances destinées à stimuler leur croissance. Le texte ratifié mardi par les députés ne modifie pas cette directive.

Pour pouvoir importer du bœuf dans l’UE, les éleveurs canadiens ont commencé à mettre en place une filière de bœuf sans hormones. Les animaux ainsi produits doivent correspondre à un cahier des charges précis. Des exigences qui limitent, pour le moment, l’importation de viande canadienne : selon le journal spécialisé  La Terre de chez nous, seules 200 fermes sur les 60.000 que compte le pays ont la capacité de fournir ce type de bœuf.

Quant aux photos qui accompagnent le post Facebook, elles ne montrent pas des animaux nourris aux hormones. Elles mettent en lumièredes taureauxde la race Bleu Blanc Belge, une race à viande élevée principalement en Europe, caractérisée notamment par sa forte musculature. Des preuves qui n’en sont pas.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.