Saint-Malo: Questions autour de la teinte rougeâtre des eaux du port pendant la canicule

AUSSI ROUGE QUE L'OCEAN A priori pas de pollution, c’est un phénomène naturel lié à la chaleur dans un bassin fermé, mais des riverains veulent des précisions

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Le port de Saint-Malo. (archives)
Le port de Saint-Malo. (archives) — DAMIEN MEYER / AFP

Ça ressemble à de la pollution​, ça a l’odeur de la pollution, mais ça n’est pas de la pollution. Pas de quoi, pour autant, vraiment rassurer les riverains. Fin juin, pendant la canicule, une partie des eaux du port de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a affiché une couleur rougeâtre et une odeur pestilentielle.

En cause, rapporte France Bleu Armorique, une réaction chimique liée à la chaleur et au phytoplancton, qui a proliféré dans ce bassin fermé et provoqué cette teinte et cette odeur inhabituelle de l’eau.

Manque de transparence sur la qualité de l’eau

C’est donc « naturel » et pas toxique, d’après Martin Meyrier vice-président du conseil régional de Bretagne, le propriétaire du port. Les activités portuaires ne seraient pas non plus en cause.

Pas suffisant pour une association locale, Osons Saint-Malo, qui dénonce un manque de transparence sur la question de la qualité des eaux du port. Interrogé par la radio, le porte-parole de l’association voudrait aller plus loin : « Analysons l’eau, regardons ce qui tombe dans le bassin comme poussière, regardons qu’elle est la qualité actuelle de l’eau. » Sans réponse pour le moment.