Pas-de-Calais: Le département placé en alerte sécheresse

SÉCHERESSE Le préfet impose des mesures de restriction pour les professionnels et les particuliers

Mikael Libert

— 

Le Pas-de-Calais placé en alerte sécheresse (illustration).
Le Pas-de-Calais placé en alerte sécheresse (illustration). — M.Libert / 20 Minutes
  • Le Pas-de-Calais était en vigilance sécheresse depuis le mois d’avril.
  • Le préfet a placé ce vendredi le département en « alerte sécheresse ».
  • Des mesures contraignantes de restriction d’eau ont été prises par arrêté.

Il s’agit de préserver le peu d’eau qu’il reste. Ce vendredi, le préfet du Pas-de-Calais a placé son département en alerte sécheresse. A l’instar de ce qui a été décrété dans le Nord depuis avril, des mesures de restriction sont entrées en vigueur afin d’empêcher les nappes phréatiques d’atteindre un niveau critique.

Des perspectives défavorables

« Le déficit pluviométrique persistant et les perspectives défavorables pour les prochains jours laissent entrevoir une dégradation de la situation », assure le préfet, Fabien Sudry, dans un communiqué, précisant que le niveau des nappes était déjà bas.

Le Pas-de-Calais était en « alerte sécheresse » depuis avril, mais la récente vague de chaleur et l’absence de précipitations notables ont encore aggravé une situation déjà préoccupante. « Des difficultés sont à craindre sur certains captages qui obligeront les exploitants à avoir recours à des solutions de secours. Les débits des cours d’eau diminuent rapidement avec des assecs précoces en tête de bassin », détaillent les autorités.

Par arrêté préfectoral, des mesures de restriction sont donc imposées « par famille d’usagers pour diminuer significativement la consommation d’eau ».

  • Pour les particuliers et les collectivités, limiter l’arrosage des pelouses et le remplissage des étangs. Interdiction du lavage des voitures en dehors des centres spécialisés qui recyclent l’eau.
  • Pour les entreprises, l’objectif est de réduire leur consommation d’eau de l’ordre de
    10 %.
  • Pour les agriculteurs, l’irrigation est interdite les samedis et dimanches entre 10h et 18h et aux mêmes heures en période de canicule pendant la semaine.

Seuls les bassins versants de la Canche et de l’Authie, qui restent à l’état de vigilance, sont exemptés de ces mesures.