VIDEO. Economie circulaire : La loi anti-gaspillage arrive sur la table du conseil des ministres

RECYCLAGE C’est un gros pavé que prépare le gouvernement depuis octobre 2017. Peut-être même le principal chantier du quinquennat en matière d’environnement. L’objectif ? Sortir la France du tout jetable

Fabrice Pouliquen

— 

Que contient la loi anti-gaspi qui arrive en Conseil des ministres? — 20 Minutes
  • La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, portée par la secrétaire d’Etat à la transition écologique, Brune Poirson, est présentée ce mercredi en Conseil des ministres.
  • Objectif : faire entrer la France dans l’économie circulaire. Sur ce sujet, elle reste à la traîne de l’Europe, notamment pour la collecte et le recyclage des emballages plastiques.
  • Le projet de loi vise 100 % de plastique recyclés en 2025, mais entend aussi indiquer l’indice de réparabilité des produits, simplifier les règles de tri, étendre le principe REP (Responsabilité élargie des producteurs) à de nouvelles filières comme les cigarettes

Sortir du triptyque « produire, utiliser, jeter » pour entrer dans l’économie circulaire « où l’on conçoit mieux les produits, on les utilise, on les répare, on les réemploie, on les recycle », définissait Brune Poirson, secrétaire d’État à la transition écologique, dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Telle est l’ambition de la Loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, qui atterrit sur la table du Conseil des ministres ce mercredi avant d’entamer son examen parlementaire courant septembre.

La France à la traîne de l’Europe

C’est la dernière ligne droite pour ce projet de loi, l’un des principaux chantiers du quinquennat sur le volet environnemental. Le gouvernement s’y attelle depuis octobre 2017 et l’élaboration de sa Feuille de route sur l’économie circulaire (Frec).

Il faut dire que la France est à la traîne de l’Europe concernant le recyclage, en particulier des matières plastiques. En 2018, le taux moyen de recyclage de tous les emballages en plastique y était uniquement de 26 %, selon le rapport d’août 2018 [sur l'année 2017] de Plastics Europe, l’organisation qui représente les producteurs européens de matières plastiques. C’est en dessous de la moyenne européenne, qui s’élève à 40,8 %. L’Allemagne, elle, atteint les 50,1 %.

100 % de plastiques recyclés d’ici à 2025

La loi anti-gaspillage présenté ce mercredi vise les 100 % de plastiques recyclés [plus précisément collectés en vue d’être recyclés] d’ici à 2025. C’est l’un des objectifs forts de ce projet de loi qui développe ensuite, sur quatre axes, les mesures pour y arriver.