Amazonie: La déforestation a augmenté de 88% en un an au Brésil

ENVIRONNEMENT Au cours des 11 derniers mois, la déforestation de l’Amazonie a représenté 4.565 km², l'équivalent du département français des Hautes-Pyrénées

20 Minutes avec agences

— 

Photo publiée par l'institut brésilien Ibama montrant une zone touchée par la déforestation en Amazonie, le 21 mars 2014
Photo publiée par l'institut brésilien Ibama montrant une zone touchée par la déforestation en Amazonie, le 21 mars 2014 — HO Ibama

L’agence spatiale brésilienne a révélé que 920 km² de forêt tropicale avaient disparu au cours du mois de juin dernier dans la partie brésilienne de l'Amazonie, ce qui représente une augmentation de 88,4 % par rapport à juin 2018. Si l’on compare la situation sur les 11 derniers mois écoulés, la déforestation atteint 4.565 km².

Le Brésil concentre 60 % de la forêt amazonienne

Cette tendance qui se poursuit année après année s'est encore renforcée depuis l'élection Jair Bolsonaro. Le président brésilien d’extrême droite souhaite en effet attirer les investisseurs agricoles et miniers pour favoriser le développement de l’Amazonie.

Il a déjà promis d’assouplir les règles environnementales que ces prédécesseurs avaient mises en place pour tenter d’endiguer la déforestation. Il compte aussi réduire le montant des amendes infligées aux exploitants qui ne respectent pas cette réglementation. Interrogé par Reuters, le ministre de l’Environnement, Ricardo Salles, a assuré que le gouvernement prenait « toutes les mesures pour combattre la déforestation illégale ». C’est visiblement loin d’être suffisant.