Une antenne 5G plantée sur un arbre calciné? Gare au montage

FAKE OFF Un photomontage partagé sur Facebook prétend montrer une antenne 5G installée au sommet d'un sapin

Alexis Orsini

— 

Le photomontage viral.
Le photomontage viral. — capture d'écran/Facebook
  • Sur Facebook, une photo prétendument prise dans le Jura montre une installation 5G au sommet d'un sapin à moitié calciné et alerte sur les dangers de cette technologie de communication mobile.
  • Il s'agit en réalité d'un photomontage peu réaliste montrant une antenne antérieure à la 5G.

RECTIFICATIF: Une première version de cet article laissait entendre qu'une recherche inversée nous avait permis de retrouver le cliché originel de l'antenne 5G utilisé pour diffuser cette fausse information. Ce n'était pas le cas, comme l'a remarqué un article de Factuel, le site de fact-checking de l'Agence France-Presse (AFP), qui a retrouvé le vrai cliché utilisé pour ce montage. 

 

Les antennes 5G vont-elles bientôt décimer les sapins ? C’est ce que laisse craindre une photo très partagée sur Facebook, montrant un prétendu relais de cette technologie de communication mobile très rapide « greffé » au sommet d’un arbre dégarni.

« La 5G détruit les arbres ! Une antenne 5G active à été posée sur le haut d’un sapin dans le Jura afin de tester l’effet de ses ondes : après quelques semaines, le résultat est catastrophique… Balance ton smartphone », avertit la légende qui l’accompagne. Elle reprend ainsi une publication mise en ligne quelques jours plus tôt avec le même avertissement par un internaute vivant en Suisse – en référence potentielle au canton local du Jura.

Mais il s’agit en réalité d’un montage plutôt bien réalisé… à condition d’ignorer les lois de la physique.

FAKE OFF

Aucune expérimentation de 5G n’est en cours dans le Jura, comme le montre notamment la carte de suivi réalisée par l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).

Gilles Brégant, directeur général de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), indique en outre à 20 Minutes : « A ma connaissance, il n’y a pas d’expérimentation de 5G en cours dans le Jura, elles se font plutôt dans des zones urbaines. Et, surtout, ce qu’on voit au sommet du mat n’est pas une antenne 5G. Cette dernière est carrée alors que l’installation sur la photo ressemble plutôt à une antenne 2G, 3G ou 4G. »

Le canton du Jura, en Suisse, se montre encore plus catégorique – même s’il a récemment décidé de suspendre l'installation de nouvelles antennes 5G par principe de précaution : « Le montage photo ne mérite pas plus de commentaires, aucune antenne de téléphonie mobile ne peut être installée sur un arbre. »

L’inverse de l’intégration paysagère

Si les antennes ne sont pas juchées au sommet d'arbres, elles peuvent néanmoins être garnies de fausses feuilles pour mieux s’intégrer dans le paysage. Une pratique répandue aux Etats-Unis, que l’on retrouve également en France, où la Haute-Savoie vient par exemple d’inaugurer l'un de ces pylônes.

« C’est exactement l’inverse de ce que montre le montage : l’intégration paysagère consiste à installer un tronc en acier recouvert de feuilles au sommet pour le rendre invisible dans le paysage. c’est beaucoup plus coûteux qu’un pylône classique mais ça permet de mieux l’intégrer à la campagne », précise Gilles Brégant.