L'ourson a été découvert par un habitant sur la commune de Couflens, en Ariège.
L'ourson a été découvert par un habitant sur la commune de Couflens, en Ariège. — Pref 09

HAPPY END

Tarn: L'ourson fugueur (récidiviste) a été retrouvé et mis en sécurité

L’ourson découvert esseulé en Ariège et qui s’était échappé de son refuge tarnais a été retrouvé. « Douillous » va pouvoir se requinquer

Fin d’un l’insolite avis de recherche. L’ourson fugueur Douillous est de nouveau à l’abri. Ce jeune plantigrade de cinq mois, retrouvé esseulé et non sevré en Ariège le 10 juin, avait faussé compagnie au spécialiste tarnais chargé de le soigner dans la nuit de dimanche à lundi. Il a finalement été retrouvé mardi et « placé en lieu sûr », annonce ce mercredi dans un communiqué l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Douillous, du nom du hameau ariégeois où il a été capturé la première fois, a été repéré cette fois par un agriculteur de Saint-Pierre-de-Trivisy, non loin de l’enclos dont il s’était évadé en creusant sous le grillage.

« En pleine campagne, on va promener son chien et on se trouve presque nez à nez avec le petit ourson, c’est pas courant », raconte Christine, la femme de l’agriculteur. « C’est petit » comme « un petit chien ».

« Course-poursuite à travers champs »

Quand son mari a aperçu l’animal, il « s’approchait d’une cage avec appât ». L’ONCFS raconte aussi qu’une « course-poursuite à travers champs » s’en est suivie.

L’ourson avait été recueilli fortement dénutri. Il se déplaçait difficilement, signe qu’il avait perdu sa mère depuis plusieurs jours. L’objectif est désormais, comme la première fois, de la requinquer sans qu’il s’habitue à l’homme pour le relâcher dans les Pyrénées​. L’endroit où se situe sa nouvelle infirmerie, la deuxième dans la vie mouvement du jeune Douillous, n’a pas été révélé.

Selon l’ONCFS, une cinquantaine d’ours bruns vit dans les Pyrénées, avec une concentration à l’ouest de l’Ariège, à l’endroit où l’ourson a été recueilli le 10 juin.