Changement climatique: Le cabillaud et d'autres gros poissons menacés par le réchauffement des océans

MANQUE D'OXYGÈNE Et la capacité d'évolution des espèces menacées ne suffira pas à résoudre le problème

20 Minutes avec agence

— 

Un cabillaud fraîchement pêché.
Un cabillaud fraîchement pêché. — SUPERSTOCK/SIPA

Les cabillauds sont en danger. Avec le réchauffement climatique, plusieurs espèces marines pourraient être amenées à disparaître, selon une étude publiée ce lundi dans la revue Philosophical Transactions of The Royal Society B.

En effet, avec la raréfaction de l’oxygène dans les océans, des poissons tels que le cabillaud ou le haddock sont grandement menacés, rapporte Slate. En cinquante ans, « l’oxygène dans nos océans a diminué d’environ 2 à 5 % », explique John Spicer, coauteur de l’étude.

« Les premières victimes de notre océan réchauffé »

« Si ces espèces ne s’adaptent pas, de nombreux grands invertébrés marins vont soit perdre en taille, soit faire face à une extinction », poursuit le zoologiste marin britannique. Cela aurait un « impact profondément négatif sur les écosystèmes dont ils font partie ».

 

Et même dans le cas où certaines espèces compensent cet apport d’oxygène en évoluant, les chercheurs estiment que cela ne suffira pas à résoudre ce problème structurel. « Il serait imprudent de laisser nos espoirs reposer sur ce sauvetage évolutionnaire », conclut John Spicer. « Plusieurs grandes espèces seront certainement les premières victimes de notre océan réchauffé et pauvre en oxygène. »